Follow by Email

25 avril 2009

OUPS !


© Joëlle Jolivet / hélium

Notre petite famille, qui vit à Paris, doit prendre l’avion pour partir en vacances. La famille a confié l’appart, la tortue et les hamsters à la tante Roberta.

Tandis que le père, la mère, l’ado et le petit frère s’engouffrent dans un taxi avec chien et bagages en bas de l’immeuble, la tante très myope prend sa douche et laisse filer... Oups !, son savon, par la fenêtre.

S’ensuit un enchaînement de catastrophes à la Rube Goldberg qui court, comme notre famille, jusqu’à la fin de cette histoire – un vélo glisse sur le savon, le taxi voulant l’éviter percute une armoire électrique, provoquant l’immobilisation des feux de la place voisine, et un embouteillage monstre... 

Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet forment l'un des duos les plus brillants de la littérature jeunesse. Jean-Luc Fromental est non seulement auteur (et éditeur) de bandes dessinées mais aussi scénariste pour le cinéma et la télévision. De ces multiples expériences, il a retiré l’art d’une histoire qui tourne parfaitement, dans la grande tradition des auteurs américains, et le sens d’un texte qui fait écho à l’image. Joëlle Jolivet est une dessinatrice qui travaille la plupart du temps en linogravure. Elle sait styliser sans perdre de vue l’objet original et se passionne pour le détail. Cultures graphique et générale la rapprochent de son compagnon de création.

OUPS !
Texte de Jean-Luc Fromental • Illustrations de Joëlle Jolivet
Un grand album hilarant qui fourmille de détails et propose une lecture en deux temps. On suit l’histoire de la famille racontée par le petit garçon, puis on découvre, à l’aide d’un pas à pas reproduit sur un grand rabat, toutes les catastrophes qui s’enchaînent dans l’image.
à partir de 6 ans • EAN : 9782358510028
28 x 36 cm • 40 pages • 15,90 € 

1 commentaire:

  1. Nous avons découvert ce livre à la médiathèque et l'avons raconté tous les soirs depuis 2 semaines. Mes enfants l'adorent.
    Bravo pour l'humour, les détails et le rocambolesque et longue vie à votre maison d'éditions.

    RépondreSupprimer