Follow by Email

9 avril 2014

Sirocco : mission kakapo


Un roman inspiré par l’histoire vraie de Sirocco le kakapo, survivant d’une espèce qui a failli disparaître.
 
Aujourd’hui, il reste 126 kakapos en Nouvelle-Zélande. Ces « perroquets-hiboux » sont les derniers représentants d’une espèce incroyable, qui abondait autrefois, avant que les hommes ne les déciment après avoir transporté avec eux, sur les îles, dans les cales de leurs navires, rats, chiens, chats, belettes…
1997. Un jeune kakapo, perroquet à l’air un peu démodé qui ne sait pas voler et donc très vulnérable, naît sur une petite île. Don et Deidre, scientifiques spécialistes des kakapos, décident de retirer l’oisillon en danger à sa mère pour lui sauver la vie.  Fortement imprégné, Sirocco parviendra-t-il un jour à retrouver un statut semi-sauvage, lui qui n’a jamais pu se nourrir tout seul et a grandi sous les lumières artificielles d’un incubateur ? Et surtout, comment vivra-t-il le fait d’être transporté contre
son gré, comme les autres kakapos, sur une île vierge de tous prédateurs ? En effet, leur extinction par les kiore, terribles rats néo-zélandais, semble inéluctable... Le perroquet trouvera-t-il des amis, et une compagne qui l’acceptera comme il est, lui, si proche des hommes ? Bien que quelques libertés aient été prises pour narrer leurs aventures et mésaventures, un grand nombre d’évènements décrits dans ce roman ont bel et bien eu lieu.

Extrait :
Installé dans sa couveuse aux parois de verre, l’oisillon entendit pour la première fois son nom, sans réaliser qu’il allait maintenant lui coller à la peau. Depuis quelque temps, il avait appris à assembler, tel un puzzle, les sons qui émanaient des immenses corps aux plumages toujours changeants de ceux qu’il considérait désormais comme ses parents. Finis la peur et les tremblements d’angoisse. Ces deux monstres étaient devenus, dans son esprit, l’équivalent d’une mère, d’un père peut-être, et, lorsqu’ils s’approchaient de lui, il n’essayait plus de les mordre avec son bec ni de les griffer, mais se blottissait sous les mains douces et chaudes qui le terrifiaient autrefois.

Petite, Emmanuelle Grundmann rêvait d’Amazonie, de singes et d’oiseaux chamarrés. À six ans, elle décide qu’elle deviendra éthologue. Elle consacre sa thèse, avec le Museum national d’Histoire naturelle, aux orangs-outans de Bornéo. C’est à l’écriture qu’elle décide de se consacrer, grâce à son grand-père, imprimeur, qui lui transmet son amour des livres. Dans ses ouvrages, elle partage les histoires fascinantes d’animaux et de plantes issues de ses voyages et témoignages sur la déforestation ou les menaces pesant sur la biodiversité. En 2002, elle a collaboré au livre ZOO Logique (Seuil Jeunesse, 2002) avec Joëlle Jolivet, en tant que conseillère scientifique.

Illustration de couverture : Ping Zhu
En librairie le 9 avril
224 pages / broché / 14,5 x 20 / Dès 9 ans
EAN : 9782330030902 / 12,50 €

TOUT SAVOIR SUR LA COLLECTION hélium fiction nature :
hélium a lancé, en septembre 2013, une collection de romans naturalistes à l’usage des lecteurs âgés de 9 ans et +. Ces textes, écrits par des spécialistes passionnés, ont pour héros des animaux dans leur milieu naturel. À travers leurs histoires aux multiples rebondissements s’inscrit l’envie d’initier le lecteur au monde (animal et végétal) et aux dangers qui guettent ces animaux, ainsi que d’éveiller sa conscience écologique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire